23/10/2005

SEPT SIÈCLES DE VIE

Le moulin de Terral est l’un des 15 moulins connus à ce jour qui s’échelonnaient le long de la Boralde de Saint-Chély (voir la carte ci-dessous), boralde étant le nom générique des rivières de l’Aubrac qui alimentent la rive droite du Lot. Il se situe sur un vieux chemin qui reliait, de Lestrade à Salgues, l’ancienne voie romaine Rodez-Lyon à la route Saint-Côme - Aubrac.L’acte de fondation de Terral remonte à 1312. Cette année-là, Hugues Cabrolié et sa femme Raymonde, habitants du château de Salgues, obtiennent du baron de Calmont, seigneur de cette région et maître des cours d’eau non navigables, l’autorisation de construire en ce lieu un moulin de 3 ou 4 meules. Le moulin, bien que propriété des Cabrolié, avait un caractère banal : les habitants des environs étaient tenus d’y faire moudre leurs grains.Au début, les meuniers ne logeaient pas sur place. Terral se développera particulièrement à partir de la seconde moitié du XVIIème siècle, sous l’impulsion de la famille Bonal, alliée aux Cabrolié. On doit certainement à Pierre Bonal la construction de la maison d’habitation. À partir de cette époque les meuniers résident sur le site. En 1704, Jean, fils de Pierre, fait construire la grange-étable. Le moulin à huile verra le jour vers le milieu du XVIIIème siècle.En 1765, l’implantation des bâtiments était celle que nous connaissons aujourd’hui. Sans enfants, les derniers Bonal vendirent Terral en 1764. La même famille avait tenu le moulin pendant 4 siècles et demi.C’en sera fini des grandes dynasties. Plusieurs meuniers se succéderont jusqu’en 1911, date d’abandon du moulin après le décès de son dernier occupant, Guillaume Bouldoire.

18:47 Écrit par les amis du moulin | Lien permanent | Commentaires (3) |  Facebook |

Commentaires

le moulin Belle rénovation, bonne continuation

Écrit par : THIRY | 12/01/2006

Bravo ! C'est un travail formidable qui a été effectué . Bravo à tous ceux et celles qui s'y sont dévoués et merci de prendre soin du patrimoine en perdition .
Dans le cadre de mes activités " Chambres d'hôtes" je vais conseiller à mes invités de faire un détour pour admirer le moulin de Terral et l'église d'Aunac ( les très sympatiques voisins la font visiter avec plaisir . Ils en connaissent tous les détails).
Bravo

Écrit par : Mme Paule Richard-Ltique | 29/08/2006

Je vien a vous en feliciter, pour le "MAGAZINE SAUVEGARDE DU ROUERGUE", et a vous remercier la mention de mes ancetres au MOULIN DE TERRAL.- Merci beaucoup. Bonne Anee 2015.-

Écrit par : alexandre cabrolie | 16/01/2015

Les commentaires sont fermés.