23/10/2005

MOULINS À GRAIN

Il y en avait deux : un pour le seigle et un pour le froment. La mécanique du moulin à grain (voir plan) est plus complexe que celle du moulin à huile. Toutefois, le principe d’entraînement est le même. Le mouvement est ici transmis à une meule tournante horizontale (la meule volante) qui s’appuie sur une autre meule fixe, ou dormante. Le grain stocké dans la trémie s’en échappe par une ouverture située à la base, tombe dans le traquet puis dans l’auget qui le distribue, grâce à un mouvement vibratoire entretenu par le fusoir, sur la meule inférieure où il est broyé.

18:43 Écrit par les amis du moulin | Lien permanent | Commentaires (1) |  Facebook |

Commentaires

Journées des Moulins et du Patrimoine Meulier d'Europe 2010 Nous serions très heureux de votre participation
aller sur www.fdmf.fr
nous contacter contact@fdmf.fr
Madame Dominique CHARPENTIER
secrétariat
Fédération Des Moulins de France
14, l'Escale
33580 Monségur
09 63 27 96 90
06 21 68 41 07
www.fdmf.fr

Écrit par : charpentier | 29/10/2009

Les commentaires sont fermés.